Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

25 septembre 2010

Hellcats 1x03 - Review

 

Pauvre Vanessa, et pauvres hellcats, malgré tous leurs efforts et le fait qu’ils se soient qualifiés aux régionales, ils sont toujours sur la sellette. Foutue équipe de voley, elle avait besoin de se qualifier aussi ? Non mais franchement, aucun respect pour les bourses d’études de leurs collègues, je vous jure ! Quand elle leur annonce le prix que ca leur couterait de participer à la compet’ sans financement par la fac, c’est-à-dire la modique somme de 10 000 $, j’ai presque autant bugué que quand j’ai vu le prix de photoshop CS5 (pour info plus de 1000€, je m’en suis toujours pas remise…). Mais, évidemment, nous avons un plan B : envoyé une vidéo pour passer direct au niveau national. Pourquoi ne sommes nous pas direct passés par là ? Mais enfin Marti, c’est évidemment, tu es toujours une débutante, alors pour les voltiges, tu repasseras, c’est vraiment pas digne d’être filmé, dixit cette charmante Alice. OK, c’est une débutante, mais jusque là, elle a fait du bon boulot, non ? J’ai pas rêvé, elles ont bien gagné les sélections ? Elle fait un peu pitié, la Alice, à vouloir que les autres la soutiennent, disant qu’elle serait bien meilleure que Marti, et que son poignet n’est pas un handicap. Bizarrement, personne ne crie haut et fort que sa présence est indispensable… A méditer, Alice.

Savannah qui demande à Marti si sa tenue convient pour sortir avec Dan et Marti qui lui fait le topo de ce-mec-est-un-coureur tellement convaincant que Savannah pense qu’elle veut le garder pour elle, perso, je pense pas qu’elle ressente ce genre de choses pour Dan, mais je peux me tromper, vu le peu de scènes entre eux qu’on a eu dans les deux premiers épisodes. Savannah m’a beaucoup touché là, elle qui n’est jamais sortie toute seule avec un mec (eh oui, c’est la CW, faut bien une personne un peu croyante et pas délurée pour faire la balance avec les autres persos).

Marti, toujours à la bourre, voir en retard, pour aller en cours, même si le droit c’est sa passion (non non, je me demande pas du tout comment elle peut être passionnée par ça, pas du tout…), et on découvre que dans sa classe (avec un prof charmant, au demeurant) il y a un premier de la classe, comme dans toute classe qui se respecte. Un premier de la classe qui, une fois lancé, ne s’arrête plus de parler (j’ai bien ri quand le prof lui fait : please stop speaking, Mr Pepper… J’ai jamais entendu un prof dire IRL, mais j’adorerais). Il veut quelques assistants pour son projet spécial, bien sûr premier-de-la-classe et Marti veulent tous deux y participer. C’est moi où le prof fait un sourire plus que prof-élève à Marti… une petite relation Prof/Etudiante dans l’air ? Pas très originale, mais pourquoi pas, ça a toujours tendance à fonctionner (même si perso, la dernière que j’ai vu, dans pretty little liars, m’a profondément cassé les pieds, c’était trop chiant).

Quand Alice s’entraîne pour tout de même reprendre la voltige, j’adore la fille (dont j’ai oublié le nom ? a-t-il été ne serait-ce que mentionné dans les épisodes précédents ?) qui la remet à sa place, en disant que c’est pas pour tourner la vidéo, mais pour être de nouveau la voltigeuse de Lewis, qu’elle fait ça… et l’autre genre, mais non, mais pas du tout. Sorry Alice, t’es repérée. Vous croyez que ça va l’empêcher de poursuivre dans sa connerie ? Mais non, elle va voir un ex-pote de Lewis, apparemment dealeur, pour avoir des anti douleurs, afin de pouvoir forcer sur son poignet. A se demander si elle est au courant qu’en forçant elle peut le bousiller pour toujours. Je crois pas, ou alors l’amour rend plus idiot qu’on ne le pense…

Marti est vraiment motivée pour bosser avec son prof. Un peu de lèche en le citant ? juste un peu. En tout cas ça marche, parce qu’en montrant qu’elle est vraiment motivée pour ça (j’arrêterais de manger, dormir et me doucher pour avoir le temps de le faire. Et quand il accepte en concluant par : faites nous une faveur, continuez à vous doucher, ça m’a fait sourire). Je sens vraiment de la romance dans l’air entre eux deux…

Les relations des « vieux » le retour. Vanessa qui essaie d’éviter son ex (j’avoue, j’attendais que ça merde entre elle et son docteur, et ça a pas autant merdé que je l’aurais souhaité, probablement parce qu’elle le lui avoue enfin en adulte, et qu’il ne le découvre pas par lui même). J’imagine qu’on nous fait pas tout un plat pour une simple histoire de « elle était étudiante, j’étais coach » façon smallville entre Jason et Lana. Le coach, avec son égo démesuré, il me fait délirer quand il lui dit qu’elle a toujours des sentiments pour elle, alors que quand elle s’en va, et qu’il lui dit see you tomorrow, le regard qu’il a nous montre que c’est plutôt l’inverse…

Savannah a apparemment cogité sur ce que lui a dit plus tôt Marti, parce qu’elle veut plus sortir avec Dan du coup… Marti elle me fait un peu pensé à moi (en beaucoup plus gymnaste, blonde, et refaite), elle dit toujours ce qu’elle pense cash, direct, sans penser à mal, mais le résultat peut être un peu foireux. Résultat, elle traine une partie de l’équipe en renfort, pour soutenir Savannah. La tête de Dan, à ce moment là, et Savannah qui reste quand même en relatif tête à tête avec lui, est mal à l’aise et ne sait pas lancer une conversation. Elle a besoin de se décoincer. C’est d’ailleurs aussi l’avis de Lewis, qui demande à une serveuse de lui servir une boisson alcoolisée. Pour la décoincer, ça la décoince, c’est le moins qu’on puisse dire, je sais pas si ce serait pas un ma pour un bien, parce qu’après ça elle sort pas mal de conneries, mais Dan a l’air de trouver ça cute, donc bon… Et Savannah was that a joke ? (j’adore, elle capte tellement rarement les blagues, qu’elle demande si c’en est bien ça quand elle en entend une). Le ship Dan/Savannah j’espère qu’il va durer, je les trouve vraiment super mignon ensemble… I want more !

Le passage de street dancer, d’ailleurs, m’a bien plu. Savannah dénote un peu dans sa robe (quand est-ce qu’elle a perdu ses chaussures, btw ?) alors que tous les autres sont en jean ou baggy, et marti qui se frotte tranquille à Lewis. Celui-ci a beau ne pas sortir vraiment avec Alice, il se mêle quand même de sa vie quand il voit son ex-pote le dealeur lui refiler de la drogue. Et ça fini en bagarre générale, avec une savannah totalement bourrée et vraiment fun, qui se jette dedans, puis Dan qui en fait autant, pendant qu’une partie de l’équipe est toujours dehors à danser. Résultat, tous les fighters sont arrêtés. J’adore la petite conversation entre Lewis et Dan, je flaire une bonne future amitié là. Et l’abruti de footballeur, une fois libéré, j’espère que ça va pas se terminer comme ça avec lui… La seule solution pour les sortir de là : Marti appelle son prof, certaine de se griller à vie au passage avec lui, mais que ne ferait-elle pas pour ses amis ? et j’ai adoré comme l’avocat a trop bien piégé le flic, il roxx ce prof ! Si seulement j’avais le même en cours, j’y assisterais plus souvent, je suis sure.

Je commençais juste à me dire que la cuite de Savannah était passée bien vite, quand elle vomit, juste après avoir embrassé Dan. Et lui tout mignon, s’apprêtant à aller lui tenir les cheveux, et Lewis le repoussant, disant que s’il la voit en train de vomir, elle s’en remettra jamais. Love cette scène !

J’adore le prof : everybody lies. Eh oui, Marti, ce prof pourri t’a donné un procès à chercher qui n’existe même pas (j’y avais pensé, et je me suis dit, personne n’est aussi sadique, ben en fait si… love him !). Quand elle rencontre Morgan, le premier de la classe, et qu’il lui dit que c’est un test, pour voir comment on fait face à l’échec, et qu’il lui sort la référence star trek (geek !) j’étais morte de rire. Marti veut se venger, à l’évidence, d’avoir passé un week end à chercher une affaire fantôme. J’adore leur solution, très originale, et ça a plu au prof, de toute évidence, puisqu’ils sont pris dans son projet.

Franchement, l’explication de Vanessa sur sa relation avec Red, ok, ça m’a un peu ému, elle culpabilise pour la femme et tout, mais franchement, je m’en tamponne un peu…

Conclusion : j’aime qu’on s’intéresse enfin à Dan, et un peu à Lewis (bientôt surement + à Lewis d’ailleurs), j’aime leur façon de jouer, et je veux les voir plus ! Le prof de droit roxx ! et je veux du ship Savannah/Dan, they’re so cute together !

On peut tuer Alice, please ?


Posté par sayafaust à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Hellcats 1x03 - Review

Nouveau commentaire