Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

27 septembre 2010

Nikita 1x03 - Review

 

Nouvelle cible de la Division ? Une journaliste adepte de la théorie de la conspiration. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle pouvait pas mieux tomber ! le seul moyen pour Alex de connaître son identité, c’est bien sûr de se battre avec Jaden (qui se prive pas de lui mettre quelques bon coups de poings bien placés). Mais bon, entre deux coups, elle arrive à prendre connaissance de l’info qu’elle voulait et plus tard à la transmettre à Nikita.

Jill, la cible, pour ceux qui ne suivent pas, essaye de vendre son histoire de crash mal couvert à un rédac’ chef. Pas de bol pour lui (et pour elle) les hommes de la division arrivent et le tue, avec l’intention de la faire passer pour la meurtrière. Méthodes un peu radicales, non ? Même pour une division secrète de la CIA… Elle se fait assommer et emprisonner dans une camionnette et Nikita arrive pour la sauver. J’adore le style qu’elle a. En général, mais surtout là, manteau en cuir, cuissardes assorties et le gros fusil à pompe, elle roxx la Nikita !

Je me demande quel gener de prérogatives il a réellement Percy. OK, il a des dossiers sur toutes les opérations faites par la Division depuis Mathusalem, mais quand même, la façon dont il parle, et remet à sa place, un haut gradé de l’aviation américaine, ça me laisse perplexe. Le gradé en question n’avait d’ailleurs pas l’habitude de se faire parler de cette façon. Je crois pas que la CIA, division secrète ou pas, supplante l’autorité de l’armée…

Nikita a toujours l’air de bien recevoir ses « invités » et dit à la journaliste, style je-parle-trop (mais bon on va faire semblant d’y croire, hein), ce que fait en quelques mots la division. Tout en se demandant pourquoi ils essaient de la tuer, vu que la journaliste ne lui parait être qu’un danger mineure pour la sécurité de la nation. Oui, faut pas oublier que les mecs dans le genre de Percy diront toujours, une fois arrêté, que tout ce qu’ils font est pour la sécurité de la nation, le bien être du peuple américain. Il a bon dos le patriotisme, parfois ! Jill qui manque de se faire tuer pour une histoire qu’elle ne connait même pas dans son intégralité, c’est fort quand même (le même genre de conspiration que pour Lincoln dans Prison Break en fait).

Du côté de la division, Michael n’a pas l’air de savoir que ses hommes, enfin ceux de Percy, ont planté la blondinette, avec l’intention de lui faire porter le chapeau d’un meurtre…

Evidemment, l’informateur doit appeler la journaliste sur son portable. Portable que Nikita a jeté pour pas être traçable. Jill, ça la perturbe pas plus que ça de voir une fille sans meubles avec une demi tonnes d’armes dans des mallettes ? Non, juste pour savoir (faut pas croire, hein, j’apprécie la série, malgré les incohérences, mais c’est fun à mettre en évidence).

Percy se dit que peut-être les infos récupérées par Nikita viendraient directement de chez eux. Peut-être hein ? Michale émet l’idée d’un piratage, et le geek de service s’offusque, en disant que c’est Fort Knox, son réseau. Ce qui les pousse à le regarder d’un air suspect…

J’adore « l’infiltration » de Nikita et Jill dans des bureaux pour se faire appeler par la source. Tout et dans le détail, je trouve ça futé. Puis Nikita qui se fait passer pour al rédactrice en chef de Jill, parce qu’elle obtient beaucoup plus facilement ce qu’elles veulent, en deux-trois répliques. Le pot aux roses c’était en fait de la coke ! un vilain militaire qui participe à un trafic de drogue ? C’est ni le premier ni le dernier, mais quand même… je m’attendais encore à un truc politique et en fait c’est pas le cas, ce qui veut dire que les implications de la division au sein du système américain sont encore plus profondes que je ne le croyais. C’est intéressant, mais j’espère que ça va pas nous faire un truc foireux façon Prison Break (genre c’est parti fort, mais ça s’est un poil usé sur le temps…).

Amanda sert apparemment à autre chose qu’à maquiller des agents prostitués involontairement. Elle fait aussi office d’expert psy. Cool, ça veut dire qu’on verra plus souvent Melinda Clark (que j’adore depuis Newport Beach). Birkhoff, est-ce que Nikita te fait bander ? parce que bon, elle le formule pas comme ça, mais c’était le sous entendu. She’s not recruit anymore. Whose fault is that ? M’est avis que, comme je l’ai dit dans la critique du pilot, je crois, elle n’a pas quitté la division seulement à cuse du meurtre de son fiancé… Je me demande quelles sont les raisons sous jacentes… Il accuse Amanda d’avoir merdé. Mais de quelle façon ? that’s the question ! Et Birkhoff devait avoir un lien assez étroit avec nikita quand même, quoi qu’il en dise.

Ah ben non, Michael sait que la cible est innocente. Moi qui espérait qu’il lui restait un peu de bon sens et de libre arbitre. Il m’agace un peu, parce que je le cerne pas trop. Je trouve qu’il roxx, mais on sait jamais quel chemin il va prendre dans l’épisode… Perturbant. Et allez, on laisse les recrues dans le noir. Gentil Thom qui fait équipe avec les deux ennemies presque mortelles, afin de les aider à rester dans la division. Futé : il ne se mouille pas en en choisissant une.

Michael qui leur fait croire qu’ils traquent une terroriste qui veut rencontrer un trafiquant d’arme. L’arnaque ! Ses agents y parviennent en 12 heures ? ils arrivent même pas à choper Nikita, alors j’ai des doutes quant à leur efficacité, perso.

Tout en finesse Nikita, quand elle botte le cul des deux flics, vu que le profil bas n’avait pas fonctionné…

Je me doutais qu’elle avait implanté un mouchard sur Birkhoff, mais dans une dent, en masquant la douleur du processus par une bonne droite qu’il a senti pendant un moment… Vraiment malin. Elle a raison de s’en vanter auprès de Michael quelques scènes plus loin.

Alex montre à quel point elle peut être futée quand elle le souhaite. L’entraînement made in china Nikita fait ses preuves. Elle semble même étonner Michael… tellement qu’il l’emmène dans le centre des opérations. Exactement ce qu’elle voulait. Elle est pas belle la vie ? ben non, elle est pas belle. Alex voulait tellement faire ses preuves qu’elle s’est pas doutée une seule seconde que Michael mentait et qu’il les faisait chercher Jill. Elle les a mis sur la piste de Nikita sans le vouloir. Poor little Alex. Enfin, elle se rattrape en passant un peu la brosse à reluire au geek et paf, comme par hasard, il est tellement fier de ses prouesses qu’il lui explique tout ce que son super logiciel est capable de faire (c’est-à-dire qu’il a cracké tous les systèmes une fois pour plus jamais avoir à le refaire. En gros). Et elle place discrètement, mais surement, le red bull juste à côté du clavier, histoire qu’il le renverse dessus, et que ça le ralentisse. Oui, il en faut peu pour perturber un geek, du red bull plein le clavier est une des choses qui à tendance à lui faire péter un boulon.

Oups, un mort de plus, la source. C’était prévisible, on se doutait bien qu’un tel témoin ne ferait pas long feu. Toute façon il était un peu abruti, alors c’est pas une grande perte. La journaliste se fait arrêter, au moins elle est un chouilla en sécurité. C’est toujours ça.

La scène de combat : love it. Il roxx tous les deux, mais Michael est son formateur, il arrive encore à prédire ses mouvements, ce qui explique pourquoi, contrairement à la plupart des victimes de nikita, il s’en sort avec seulement quelques bleus et bosses… J’avoue j’ai tilté quand elle s’est déboitée l’épaule volontairement. Je me le fais souvent, involontairement hein, je suis pas maso, et c’est extrêmement douloureux.


En vrac : Je suis contente que tout se termine bien pour Jill.

C’est quoi cette manie des « gold star » ?

Michael est bipolaire ou schizophrène, je vois pas d’autres solutions. I love him ! et il me perturbe. Pas seulement parce qu’il est bien foutu (mode superficiel, bonsoir !)

Ok, dans cet épisode, il y a quelques trucs que j'ai vu venir, d'autres pas. Le tout s'équilibre et franchement cette série je suis contente de la mater. Contrairement à Undercovers où je me suis faite chier (même si je laisse une chance à la série, sait-on jamais, faux départ ?) et où j'ai passé 47 minutes à me dire "tiens, on dirait tel épisode d'Alias", "tiens ça c'était dans Mr&Mrs Smith". Nikita n'est peut être pas THE innovation de la saison, mais elle pompe pas tout sur ses grandes soeurs.


Posté par sayafaust à 21:25 - Nikita - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires sur Nikita 1x03 - Review

Nouveau commentaire