Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

20 février 2011

Nikita 1x10 - Review

 

Bonne nouvelle pour ses fans, cet épisode marque le retour d’Owen, monsieur je-tire-d’abord-et-je-réfléchis-quand-j’ai-le-temps.  Il tentait de surprendre Nikita mais résultat il s’en est pris plein la gueule. Faut croire que les diverses blessures reçues dans l’épisode de leur rencontre a altéré ses capacités à combattre, il était plus doué alors. J’adore qu’elle tente de l’achever à coup de serviette. On se sert des moyens du bord, pas vrai, Nikita ? Il a fait une bourde, il a dévoilé une partie des missions secrètes de Percy à la télévision. Un politicien chilien assassiné par la Division apparemment. Ca va retomber sur la gueule de quelqu’un, alors que fait-il ? Il appelle tata Nikita à rescousse, évidemment.

On note ici l’introduction d’un nouveau personnage, Fletcher, qui deviendra un des rares alliés de Nikita, et qui bosse pour la CIA. Un malheureux analyste qui enquêtait sur la Division. Pas le genre d’individu que Percy porte dans son cœur. Pas de chance pour lui, l’analyste en question est trompé par son chef, qui connait parfaitement la Division et Percy, et ils vont non seulement lui mettre des bâtons dans les roues, mais en plus s’en servir de bouc-émissaire, pour se sortir de la débâcle provoquée par Owen.

Alex et ses « camarades de classe » vont aider la Division à couvrir l’histoire, et tout mettre sur le dos de Fletcher, et après le petit chantage d’Alex sur Jaden de l’épisode précédent, cette dernière est bien décidée à lui pourrir la vie.

Michael n’est pas vraiment en bons termes avec Nikita, néanmoins il se rend rapidement compte que ce n’est pas elle qui à provoquer cela, mais Owen. Percy continue de le persuader qu’elle est égoïste et ne fait rien pour autrui, après tout, elle lui a planté sa mission/vengeance sur Kasim, et Michael, qui a, de toute évidence, une loyauté à toute épreuve envers l’ordure qu’est Percy, ne sourcille même pas quand il lui annonce qu’il se sert d’un agent de la CIA comme bouclier.

J’adore les petites disputes entre Nikita et Owen, leur partenariat n’a rien à voir avec celui qu’elle partage avec Michael, autant les deux premiers ne sont pas exactement faits pour travailler ensemble, étant plutôt du genre solitaires, autant Nikita devient parfaite en équipe avec Michael, ils se complètent, se comprennent au moindre regard, dès lors qu’ils se battent l’un au côté de l’autre et non pas l’un contre l’autre ils sont imbattables. Mais bon, vu que Michael est pas branché destruction de la Division, un renfort dans le genre d’Owen peut toujours être plus utile que pas de renfort du tout. Il ne fait rien dans la dentelle. Elle a eu beau lui dire de pas tirer, de neutraliser les gardes silencieusement pour récupérer Fletcher, il a tenu pour deux victimes, mais à la troisième, c’était plus fort que lui. Une fois l’innocent analyste récupéré, il ne leur reste plus qu’à fuir. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand une équipe de tueurs de la Division, mené par Michael tente de les arrêter. La tête de Nikita quand elle voit que Michael n’hésite pas à y aller au lance roquette sur elle, ou à proximité d’elle, ça lui éclaircit les idées. Si tu te poses la question Niki, ouais, Michael est toujours en pétard contre toi. Et ça risque de durer un bon moment. Poursuivis par la Division, tombant nez-à-nez avec l’armée des Etats-Unis, ils sont pas vernis, c’est le moins qu’on puisse dire. L’arrestation étant toujours mieux que la mort, il se retrouve dans l’avion de l’armée. Nikita finit par tout balancer au sujet de la Division à Fletcher, et se fait un nouveau copain. Owen et Nikita troquent leur libération contre quelques informations. Fletcher ne pouvant plus servir de couverture, Percy a fait tuer son patron, se sortant par la même d’un mauvais pas.

Dans cet épisode on a eu droit à une petite storyline pour Birkhoff, ce qui est rare, en général il fait office de figurant, de voix OFF pour les agents, à l’image de Marshall dans Alias. Cette fois-ci, Percy lui amène le concepteur de ses petites boites noires, afin qu’il lui apprenne leur fonctionnement. Birkhoff commençait à se lier d’amitié avec lui. Grosse erreur. Dès que Percy fut certain de la « mise à jour » des connaissances de Birkhoff il a brisé la nuque de l’ingénieur, d’un geste vif.

Pratiquement que des ponts positifs pour cet épisode : que ce soit la relation Owen/Nikita, l’analyste de la CIA qui se révèlera un précieux allié à l’avenir, un peu plus de Birkhoff, personnage que je trouve assez intéressant au demeurant. Le seul point négatif c’est qu’on ne voit pas assez Michael et Alex, et donc pas de Michael/Nikita ni d’Alex/Thom, seul bémol de cet épisode.

 

Si vous êtes fan de la série, venez nous rejoindre sur le tout premier forum français dédié à cette super série : http://nikita-france.forumactif.com/forum.htm

 

Posté par sayafaust à 23:04 - Nikita - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires sur Nikita 1x10 - Review

Nouveau commentaire