Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

04 juillet 2011

Covert Affairs 1x04 - Review

 

Un simple échange de mallettes se transforme en attentat dans un aéroport suisse, comme d’habitude une mission basique d’Annie se change en véritable cataclysme, et elle doit faire preuve d’improvisation. J’adore le fait qu’elle accompli toujours ses missions de la CIA sur des Louboutin de 12. Sérieux, c’est un boulot où tu peux être amenée à courir ou te battre pour sauver ta peau, ce serait plus simple avec des chaussures plus stables, ou même, des ballerines. Mais non, elle a toujours les talons aiguilles. Sans compter que c’est le genre de chaussure qu’on supporte mal dans un vol de 10 heures…

Heureusement pour elle, la CIA a plein de contact à travers le monde, et peur lui fournir une planque, des papiers, etc… Mon passage préféré dans cet épisode ? L’arrivé de son contact israélien, (enfin, arrivée c’est vite dit, le terme correct serait plutôt l’agression d’Annie par son contact israélien)  interprété par un de mes acteurs préférés : Oded Fehr (la momie, resident evil, V, charmed…). Et comme avec le pseudo agent anglais deux épisodes plus tôt, les protocoles des deux agences sont assez différents. Et la façon dont il pète un câble et parle en hébreux, persuadé qu’elle ne comprend pas ce qu’il dit, ça m’a bien fait rire. Pas de bol pour lui, c’est une boss en langues, et bien spur c’est toujours son adversaire/allié qui est plus prudent/malin qu’elle (et au passage il en profite pour flirter). Les petites répliques qu’ils s’envoient à la tronche, le personnage d’Oded Fehr est à garder ! J’espère qu’on le reverra vite. C’est un bon agent, il a de l’instinct, et lui a été très utile, s’il y a de nouvelles intrigues liées au Mossad je le veux !

Mortellement drôle aussi c’est la tête des deux agents quand ils découvrent que l’endroit où Annie a planqué sa mallette sert de salle de réception pour un mariage. Et bien sûr la mariée est assise pile au dessus et ne risque pas de se lever puisqu’elle a une jambe dans le plâtre (et plus l’épisode avance, plus une relation entre nos partenaires involontaires me paraitrait vraiment appropriée. Ce serait un vrai couple d’enfer !

L’interrogatoire d’Auggie était pas mal aussi, les agents responsables des interrogatoires savent taper là où ça fat mal, et posent parfois des questions tellement hors sujet que c’en est hilarant. Les prises de becs entre Joan et Arthur qui mêlent à la fois la chasse à la taupe, le manque de confiance entre deux époux, le manque de confiance entre deux responsables de la CIA, et les galères qu’Annie traverse rajoute du peps à l’épisode. Même s’il n’en manquait pas.

La fin de l’épisode, entre Ayal et Annie était prometteuse, il l’a un peu roulé et sa fierté d’agent du mossad a été blessée. Qu’une novice américaine ait pu survivre a une équipe surentraînée du Mossad lui parait totalement inconcevable et limite outrageante…



Commentaires sur Covert Affairs 1x04 - Review

Nouveau commentaire