Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

06 août 2011

Pretty Little Liars 1x01 - Review

 

key_art_pretty_little_liars

Tout commence avec 5 adolescentes qui se font une petite soirée fortement. Au réveil deux filles ont disparu et seule l’une d’entre elles revient après avoir cherché la première qu’elle avait entendu crier. Toujours inquiétant quand on est dans une cabane au fond des bois.  

Un an plus tard, on s’aperçoit rapidement que les quatre restantes ne sont plus restées très proches après la disparition de leur meilleure amie, Alison. C’était elle qui unissait la petite bande et ce n’est qu’avec le harcèlement d’un stalker qui en semble en savoir autant que ladite Alison sur elle, qu’elles redeviennent proches. Si au départ elle croit qu’elle est toujours vivante et leur fait une blague douteuse, la découverte du corps par les nouveaux habitants de sa maison les pousse à chercher qui est l’inconnu si bien informé sur leurs petits secrets et qui a tué leur amie.

Et en effet, pour des adolescentes normales, elles ne manquent pas de secret ! Dès le pilot on en a un bel échantillon. Au fur et à mesure de la saison on assistera d’ailleurs à davantage de révélations sur les héroïnes, ponctuées de flash backs, et le mystère demeurera toujours plus épais. Qui est ce fameux A qui les épie et semble tout savoir sur elles ?

 

Franchement, qui, a 16 s’envoie en l’air avec un mec qu’elle vient de rencontrer dans les toilettes d’un bar/restau ? Dès la première apparition d’Ezra ça sentait la relation interdite vue et revue sur dans les teen shows, et ennuyeuse à mourir sur le long terme. Voir même, pour moi, sur le court terme. Ça ne loupe pas. Qui est Ezra ? le nouveau prof d’anglais d’Aria. Cette série est bourrée de clichés, que ce soit Aria qui cache à sa mère que son père a eu une liaison en ville avant leur départ en Islande, Hannah qui vole dans les magasins soit pour remplacer la bouffe depuis qu’elle a fait un régime soit pour attirer l’attention de son père maintenant que ses parents ont divorcé, Spencer qui embrasse les mecs de sa sœur avec laquelle elle a déjà une relation complexe voir conflictuelle, ou Emily qui admet peu à peu qu’elle préfère les filles. Mais tous ces clichés, qui peuvent paraître lassant au début font en partie le charme de la série, bien qu’il faille attendre quelques épisodes pour faire abstraction de leur côté cliché et se contenter d’apprécier le fait que ça les mets toujours dans des situations impossibles, allant de stressantes à cocasses pour nous. Le seul cliché dont je me serais volontiers passé c’est la relation prof/élève.

C’est la relation des filles la base de l’histoire, et les secrets qu’elles cachent aux autres, et parfois les unes aux autres. Elles ont pas mal de trucs dont elles ne peuvent être fières. Et c’est cette relation qui se reconstruit non seulement à l’enterrement, grâce au mystérieux A, et aussi pour faire front ensemble contre le flic enquêtant sur le meurtre, qui se la joue grand inquisiteur et semble les soupçonner.

Bref, un épisode d’introduction, de présentation, après tout c’est un pilot, qui ne laisse pas présager de la qualité de la série qui s’améliore au fil des épisodes, ce qui est dommage car beaucoup de gens ont dû s’arrêter là. Ils ne savent pas ce qu’ils loupent.



Commentaires sur Pretty Little Liars 1x01 - Review

Nouveau commentaire