Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

09 août 2011

Pretty Little Liars 1x04 - Review

 

key_art_pretty_little_liars

 

Histoire centrale de l’épisode : les filles vont faire construire un mémorial en l’honneur d’Alison. Elles en profitent pour bloquer les messages provenant de numéros ou d’adresses inconnus afin de bloquer A, mais elles vont vite découvrir que la technologie n’est pas son seul moyen de communiquer. A est bien plus retorse qu’elles ne le pensent.

Ouh, vilaine Hanna a bousillé la voiture de son petit ami par frustration sexuelle. Coup de bol ça va attirer son père qu’elle n’a pas vu depuis bien un an. Malheureusement les retrouvailles ne seront pas à la hauteur de ses espérances. Monsieur ramène dans ses bagages une nouvelle copine et une future belle-fille. Pas vraiment ce qu’elle envisageait.

Emily est très embarrassée par la situation avec Maya. Je trouve que pour une série d’ABC family elle aborde assez bien le sujet de la découverte/l’acceptation de l’homosexualité, et j’aime beaucoup son personnage. Elle est la première a laissé une chance à Toby, même si au départ il lui fait peur. Il l’a sauvé des griffes de son ex après tout. Il n’y aurait pas le problème Jenna tout serait parfait. Ils ont un début de relation sympa, et c’est grâce à elle qu’on connaît un peu le personnage qui deviendra rapidement un de mes personnages masculins préférés. J’aime bien leur petite discussion à côté des poubelles. Vu qu’elle n’est pas amie avec lui elle peut pratiquement tout lui dire sans qu’il ait de péjugés. Cool.

Spencer doit gérer la culpabilité qui va avec le vol du devoir de sa sœur ainée. Et pour en rajouter une couche elle se voit remettre un prix pour l’écriture de ce devoir.

De plus une scène que j’ai adoré c’était avec le Wren totalement saoul qui fracture la porte de chez elle pour présenter ses excuses mais qui a eu besoin de se saouler à mort afin d’avoir le courage d’affronter le père de Spencer. J’étais morte de rire. L’hilarité a fait place à la curiosité quand on voit qu’ils sont filmés de l’extérieur par un stalker. A ? Combien peut-il y avoir de détraqués adeptes du voyeurisme dans une petite ville comme Rosewood ? Par contre, même si elle a des rapports plus que conflictuels avec sa sœur, elle fait contre mauvaise fortune bon cœur et ne tente pas sa chance avec lui alors qu’elle aurait très bien pu. Ils auraient pu faire un chouette couple avec une Melissa folle de rage en tapisserie. Non ?

Aria, elle, doit gérer le problème de l’infidélité de son père. Et quand elle en parle avec Ezra il ne se montre pas aussi compréhensif qu’elle l’aurait souhaité, la prend de haut, et elle réagit un peu en gamine qui prend la mouche, puis ensuite c’est son tour d’agir comme un con pendant le cour suivant. Relation bancale depuis le début, chacun se prend pour un adulte, mais aucun ne l’est réellement au final. Lorsqu’elle tente de dire la vérité à sa mère, elle se rend compte qu’elle vient de se faire doubler par A. Qui qu’il ou elle soit, il n’aime pas du tout avoir été bloqué, et leur faire comprendre par des moyens radicaux, en profitant au passage pour « vandaliser » la maison de Spencer pendant qu’elle raccompagnait Wren.

 

Je crois que je n’aurais jamais aucune sympathie pour Alison. Au fil des épisodes et des flash backs, même quand elle semble faire un truc bien (par exemple pousser Aria à dire à sa mère que son père a une liaison, ou encore pousser Spencer à dire à sa sœur qu’elle a embrassé son petit ami, enfin celui de l’époque) c’est toujours des motivations beaucoup moins louables. On dirait un peu un gourou de secte, je me demande comment elles sont réellement tombées sous sa coupe.

Ai-je déjà mentionné que j’adore les parents ? Enfin ceux qu’on voit. Entre Holly Marie Combs que j’adorais à l’époque de Charmed, Laura Leighton qui était excellent dans la série originale de Beverly Hills, ou Nia Peeples que j’avais découverte dans Walker Texas Ranger ça me fait plaisir de les voir toutes réunies ici.

 


Commentaires sur Pretty Little Liars 1x04 - Review

Nouveau commentaire