Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

14 juillet 2012

Beauty and the Beast - San Diego Comic Con 2012

 

Catherine Chandler (Kristin Kreuk) est un inspecteur de talent, spécialisé dans les homicides. Quand elle était jeune elle a été témoin du meurtre de sa mère de la main de deux voyous. Catherine aurait été tué si quelqu’un, ou quelque chose, ne l’avais pas sauvée. Personne ne l’a jamais crue, mais elle sait que ce n’était pas un animal qui a attaqué les deux meurtriers. C’était un humain. Les années ont passé depuis et Catherine est forte, confiante, et c’est un officier de police très doué. Elle travaille avec une partenaire, Tess (Nina Lisandrello). Pendant qu’elle enquête sur un meurtre, Catherine découvre un indice qui la mène à un séduisant docteur, Vincent Keller (Jay Ryan), tué dans un feu ennemi pendant qu’il servait en Afghanistan en 2002. Catherine découvre qu’il est toujours en vie et que c’est lui qui l’a sauvé des années auparavant. Pour une mystérieuse raison qui l’a forcé à vivre loin de la société, Vincent se cache depuis 10 ans pour protéger son secret : quand il est en colère il se transforme en une bête enragée incapable de contrôler sa super force et ses sens surdéveloppés. Catherine accepte de protéger son identité en échange de tous les indices qu’il pourrait avoir sur les meurtriers de sa mère. Une relation complexe commence à s’installer entre Catherine et Vincent, ils sont intensément attirés l’un vers l’autre sans comprendre que leur connexion est très dangereuse pour eux.

La bête est assez attractive, la majeure partie du côté bestial étant intérieur (force et sens surdéveloppés, rage…) même si avec du maquillage le visage sera un peu métamorphosé (les veines qui ressortent par exemple). La série est bien basée sur une histoire d’amour, l’histoire de base est conservée, les créateurs ont maintenu l’idée qu’il y avait la beauté et la bête en chacun de nous. Ils travaillent toujours sur la façon dont le passé de Vincent (une expérience militaire qui a mal tourné et l’a changé en bête) et celui de Catherine (avec le meurtre de sa mère) vont coller ensemble.

Si dans le pilot nous serons davantage servis par Kristin Kreuk côté action, il va sans dire que rapidement dans la saison nous verrons Jay Ryan en mode bête enragée. Tout ceci dépendra du personnage sur lequel l’épisode sera centré. Quelqu’un du cast a suggéré qu’il pourrait y avoir une bête femelle plus tard dans la saison (un autre soldat victime de l’expérience militaire) mais pour l’instant, Sherri Cooper insiste bien sur le fait qu’il y a une seule Belle et une seule Bête.

La série sera diffusée sur Showtime dès le 4 octobre et sur la CW dès le 11 octobre.

 


Commentaires sur Beauty and the Beast - San Diego Comic Con 2012

Nouveau commentaire