Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

18 janvier 2014

Reign - Saison 1 Episode 7 - Critique

 

Series_Logo_for_Reign

 

La reine qui prend la tête de Mary de bon matin, en parlant d’Olivia et en comparant leurs situations respectives… Quelle garce. Elle est prête à tout pour sauver la vie de son précieux rejeton, soit, je peux le concevoir, mais bon, croire les prédictions de Nostradamus faut quand même être sérieusement allumée. Je pourrais presque compatir à la détresse d’Olivia, la pauvre a beau coucher avec Francis, il ne pense qu’à Mary quand il est dans ses bras (mais bon le fait qu’il ait prononcé le nom de Mary au lieu d’Olivia quand il couchait avec elle m’a plus fait sourire qu’autre chose (ils nous ont épargné la scène de visu à la CW, dommage, on aurait pu se prendre un bon fou rire et voir Francis potentiellement gêné)). C’est extrêmement exaspérant qu’il obéisse à son paternel et ne l’épouse pas quand même.

Un italien est invité dans le château, et en l’absence du roi Henry c’est à Francis de jouer les hôtes. Et il suffit d’écouter l’italien parler deux minutes pour voir qu’il y a une légère colère de sa part envers les français. En même temps son fils avait été retenu en otage  par l’armée française pendant 8 mois. Le vin a du mal à passer entre lui Francis, Mary et Catherine. Il y a comme un froid. Et les italiens ne tardent pas à prendre rapidement le contrôle du château. J’aime le fait que le premier soucis de Francis ait été de tenter de protéger Mary en lui faisant quitter la pièce, mais c’était peine perdue. Il semble que la vengeance soit de mise.

J’aime bien les talents de diplomate de Mary pour récupérer Kenna et avoir un peu la paix dans toute cette histoire. Après tout elle n’est qu’une innocente victime, au mauvais endroit, au mauvais moment, et c’est une reine, elle mérite quelques égards. Bien sûr cette garce de Catherine, voyant le Comte italien insatisfait par l’argent n’hésite pas à lui pousser Mary dans les bras, lui faisant miroiter la perspective d’enfants royaux, pour sauver sa peau, celle de son fils, et se débarrasser du problème du même coup. Tout ceci n’est pas du tout du goût de Francis qui se sacrifie pour se faire prendre en otage à la place de Mary. Tellement courageux.

Mary qui fait confiance à Clarissa (j’attends toujours d’en apprendre plus sur cette mystérieuse femme) pour trouver une sortie par les passages secrets : j’adore. Bien sûr Catherine se mêle de son plan, pour « l’améliorer » en proposant de faire sortir tout le monde pendant le festin, et qu’elle restera en tant qu’otage. Bien sûr Mary doute d’elle et elle n’est pas la seule. Francis est pas super fan du plan. Mais j’adore leurs petites interactions dans celui là (la fangirl que je suis est pleinement satisfaite) ils se disputent, certes, mais c’est plus une argumentation qu’une engueulade et ils sont trop mignons *_*

Catherine devient presque sympathique quand elle raconte son enfance et son propre kidnapping. Elle a enduré pas mal de choses elle aussi, sans compter qu’elle a épousé un abruti. On comprend un peu plus au fil du temps qu’elle veuille à ce point protéger son fils.

Par contre, intégrer Olivia dans le plan foireux c’est courir au suicide je pense. Francis a l’ai super badass quand il sauve tout le monde, mais faire confiance à la Olivia pour rester en arrière en attendant Mary et ses dames de compagnie c’est dangereux. D’ailleurs elle ne fait que se plaindre durant les 20 secondes où ils se parlent. Je maintiens : elle est ultra chiante ! Et ça loupe pas : elle a la frousse et laisse Mary et ses amies dans la panade. Le plan était bien ficelé au départ, mais forcément il y avait un élément pourri *tousse* Olivia *tousse*. Heureusement que Catherine avait empoisonné les pièces d’or (c’était un peu obvious je trouve, mais bon), parce que la vertue de mary était à un cheveu d’y passer. Et Mary badasse qui poignarde le Comte *_*. Et Francis qui en rajoute une petite couche en lui tranchant la main d’épée parce que bien sûr il est revenu en ne voyant pas Mary arriver. Je les aime tous les deux.

La storyline de Greer est probablement la plus touchante. Amoureuse du garçon de cuisine, mais sa famille compte sur elle pour épouser un riche héritier pour ne pas être ruinée. Je les adore tous les deux, j’espère qu’elle ne cèdera pas au devoir familial. Elle se fait passer pour une servante pendant la prise d’otage, et elle est la seule à rester avec le cuisinier pour que les italiens ne se doutent de rien. J’ai adoré la scène où ils se battent tous les deux contre un des gardes italiens pour empêcher le plan de tomber à l’eau (les malheureux, ils ne pouvaient pas savoir qu’Olivia s’était déjà chargé de ça). Ils ont fait un duo d’enfer. La poêle à frire, une arme de choix.

Les conspirations de Diane sont assez pénibles aussi. Ca fait un peu lavage de cerveau de son fils, heureusement que Bash a plus de personnalité que ça et qu’il en arrive à la même conclusion que moi : Diane était de mèche avec les italiens pour le faire monter sur le trône une fois tous les héritiers d’Henry et Catherine morts. Elle est tellement charmante. Je propose qu’elle rejoigne Olivia et qu’elles aillent crever ensemble.

Au moins a la fin on a une scène magnifique entre Francis et Mary… 

 

Posté par sayafaust à 21:44 - reign - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Reign - Saison 1 Episode 7 - Critique

Nouveau commentaire