Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

10 mars 2014

Once Upon A Time - Saison 3 Episode 11 - Critique

 

key_art_once_upon_a_time

 

Felix ou la naïveté incarnée, Pan a besoin d’un cœur pour faire un nouveau sort à Storybrooke, d’une personne qu’il aime. « your son’s heart ? » / « No I never loved Rumple » Trop sympa. Good bye Felix tu l’as bien mérité après tout. Et pendant que Peter Pan lance son sortilège la famille Charming et ses acolytes (Hook et Tinker Bell en tête) complotent pour empêcher ça et PERSONNE ne capte qu’il y a l’ombre de Peter Pan au dessus de leurs têtes. C’est pas comme si c’était super obvious après tout.

Hook, Tinker, Charming et Neal *soupire* s’en vont donc chez la Blue Fairy (décédée) pour récupérer une baguette magique. Et qui est-ce qui attaque ? L’ombre de Peter Pan of course. Et ils trouvent rien de mieux que de se cacher entre des bancs de l’église. Ah ben oui vous êtes SUPER protégés là c’est clair, elle vous verra pas, vous attrapera pas… (Non mais je l’ai aimé cet épisode hein, mais des fois il y a des trucs qui me tuent dans cette série). D’ailleurs Hook qui risque sa vie ça me met toujours dans tous mes états… Par contre j’ai adoré que Charming le récupère quand il se fait laminer. J’adore quans ils font (trop rarement à mon goût) équipe. Autre fait étonnant, ils ne peuvent pas coincer l’ombre avec la bougie parce qu’elle vole trop haut (OK ils sont dans une église et les plafonds sont hauts, certes) mais quand ils étaient dans la grotte à Neverland, elle était assez haut et ça posait pas de problème… Au moins cette petite mésaventure aura eut le mérite de rendre confiance à Tinker Bell ET de ressusciter la Blue Fairy (la petite conversation entre les deux fées était super touchante).

Bref, heureusement que Rumple est là pour remettre Henry dans son corps. Et quand toute la troupe le retrouve en chair et en os, ses deux mères lui sautent dessus par contre Neal s’épancher c’est apparemment pas son truc. Il fait beaucoup de figuration dans cet épisode, ce qui n’aide pas à apprécier le personnage.

Par contre Pan est toujours aussi méprisable. Une fois qu’il se retrouve face à Rumple, son fils, il ne fait qu’être odieux, disant qu’il lui a bousillé sa vie en gros. Non mais lol, personne t’a obligé à tirer ton coup, le gamin il est pas arrivé là par la volonté du saint esprit. Autant je le trouvais horrible juste en peter pan, mais depuis qu’on a eu le flas back de comment il abandonne son fils j’ai envie de lui arracher la tête à chaque seconde où on le voit à l’écran (l’acteur est vraiment génial, il l’ont bien trouvé). Et la scène où il massacre Rumple m’a brisé le cœur. Je doute qu’ils puissent nous pondre un jour un personnage plus machiavélique/odieux/détestable/méprisable (non il n’y a pas assez d’adjectifs pour le qualifier) dans cette série.

Pendant ce temps Regina nous fait un petit somme, parce que s’évanouir au moment où on doit désactiver le méga sortilège qui va détruire la vie de tout le monde c’est super utile. Comme Rumple qui retrouve Pan qui s’en prend à sa famille il trouve rien de mieux que de faire ses adieux et de grands discours avant de tuer son père. Ben oui c’est le moment. Il se sacrifie, et à part Belle (qui est amoureuse de lui) et Snow (nous aurait-elle caché des choses ? Non elle est juste facilement choquée) tout le monde reste de marbre. Sympa.

Autant la première moitié de l’épisode était sympa sans plus, autant à partir de là on arrête pas de pleurer. Regina peut sauver tout le monde à condition de ne plus jamais revoir Henry (est-ce que ça veut dire qu’il ne pourra jamais aller dans la forêt enchanté ou était-ce une façon de parler et ils pourront être réunis plus tard ? Seul l’avenir nous le dira) mais elle peut faire en sorte qu’Emma reste avec lui. Ce qui implique que celle-ci perde ses parents (et Hook ou Neal selon le point de vue, le ship, son cœur, trop de paramètres à prendre en compte quand il reste moins d’un quart d’heure d’épisode). J’ai adoré la quote de Snow « you’ve touched the lives of everyone here » et la camera qui passe sur Hook qui nous fait une tête de chien battu. Il a le cœur brisé, et j’ai le cœur brisé pour lui. Il n’y a que les parents d’Emma qui sont au taquet pour la motiver quand même (c’est un peu abusé ils sont trop positifs à l’idée de perdre leur fille pour la seconde fois, ok c’est pour pas qu’elle déprime mais quand même). Je ne sais pas ce qui m’a le plus achevé dans cette scène, les adieux déchirants d’Henry/Regina (l’acteur a enfin pris quelques cours de jeu parce que tout le début de saison 3 il était crispant) ou l’espoir quand Hook fait ses adieux à Emma « there’s not a day will go by without thikinkg of you » et qu’elle lui répond « good » j’adore son petit sourire. Dommage que le contexte soit si triste, mais je pense que c’était les adieux Regina/Emma. Elle a vraiment changer l’Evil Queen, elle est prête à tout pour le bonheur de son fils, y compris donner une happy ending à Henry et Emma. C’était un peu la conclusion de son évolution je trouve. Et j’ai adoré ça, surtout que ça fait un moment qu’elle a arrêté de chouiner sur son abruti de fiancé mort ya trois plombes, et ça fait du bien, ça m’a fait réapprécier le personnage.

Et après la tristesse, les cœurs brisés, l’épuisement de notre stock de mouchoirs on a une scène cute et fun : Emma et Henry ont un début de journée normal, aucuns souvenirs de storybrooke et Hook débarque dans leur vie avec ses gros sabots et roule une pelle à Emma pensant que le true love kiss va lui rendre ses souvenirs (et il est complètement désappointé quand il s’aperçoit que ça n’a pas marché (le pauvre)). IL A PAS LU LE BOUQUIN ça se voit, elle peut pas être guérie par un true love kiss si elle se rappelle pas de ses sentiments antérieurs. On a donc toujours de l’espoir pour ce ship, même si elle l’a presque castré (le pauvre bis). Comment il l’a trouvé à NY, comment il est arrivé là, pourquoi la famille d’Emma est en danger… tout ça on le saura dans le prochain épisode.

-Ce que j’ai bien aimé dans cet épisode aussi c’est qu’au lieu que les flash backs soient centrés sur un seul personnage/storyline comme c’était le cas jusqu’à présent, ici on a des flash backs de personnages différents. On a commencé par Snow et Charming qui doivent faire face à l’idée d’abandonner leur enfant (scène super triste), puis un flash back sur Hook quand il est à Neverland avec sa rencontre avec Tinker Bell (scène que je voulais voir depuis qu’on a rencontré Tinker Bell au début de la saison). « I risk my life for two things : live or revenge » lui dit-il quand il la rencontre et dans le présent il risque sa vie pour capturer l’ombre de Peter Pan…  Tink’ a bien capté pourquoi (et il est tout mignon, presque mal à l’aise d’être « découvert »). La scène où Snow offre le livre des contes de fées à Henry était chouette aussi. Le flash back de Belle/Rumple était touchant aussi, le voir fêter l’anniversaire de son fils, le voir humain quand il était une « bête » c’est quelque chose qu’on ne voyait pas souvent. C’est d’autant plus triste quand on voit comment Rumple a fini dans cet épisode.

Le récurent « villains don’t get happy endings » par contre j’espère que c’est pas un message pour Hook quand même, le pauvre il souffre depuis trois siècles, il serait temps qu’il ait un peu de bonheur dans sa vie (et bon vu qu’Emma se souvient pas de lui et lui botte les fesses il part pas gagnant pour l’instant).

On a eu droit à un bon début de saison 3 (mis à part le jeu de l’acteur qui jouait Henry qui a été un handicap pendant la moitié de son temps de présence à l’écran) j’espère que la deuxième moitié sera aussi bonne si ce n’est meilleure ;)

 

Posté par sayafaust à 00:12 - Once Upon A Time - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Once Upon A Time - Saison 3 Episode 11 - Critique

  • vas tu continuer les critiques sur ouat ?

    Posté par lola, 02 mai 2014 à 20:04 | | Répondre
    • oui oui c'est prévu, j'ai même fait les dernières mais je voulais faire celles des 4-5 épisodes qui me manquent avant de publier celles des derniers épisodes

      Posté par sayafaust, 02 mai 2014 à 21:01 | | Répondre
Nouveau commentaire