Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

25 avril 2014

Arrow - Saison 2 Episode 19 - Critique

 

Arrow-Key-Art-Season-2

 

La petite équipe (Oliver, Sara, Felicity et Diggle) qui va sur le terrain. Felicity va sur le terrain. En opération commando. Elle me tue, elle est toujours awkward même dans ce genre de situation. Mission : faure exploser un bâtiment. « I’m a bomber. I can’t believe I’m a bomber. I wonder if I can list that on my résume under special skills » qui peut penser/dire ça pendant une mission à part Felicity ? Cœur sur elle. Et son « for the record I hated her before we found out she was a supervilain » au sujet d’Isobal m’a fait encore plus l’adorer si c’était possible. Elle a toujours le sens de l’à-propos.

Pendant ce temps Laurel enquête que the arrow, sûrement pour vérifier que c’est bien Oliver, et sur sa sœur et elle commence à additionner deux et deux. C’est bien, maintenant qu’elle a dit stop à l’alcool et la drogue ses capacités de raisonnement se sont améliorées.

Sinon Deathstroke/Slade a la classe. Même si le costume est un peu ridicule. Il est dans leur QG tranquille à les attendre et leur tire dessus (j’ai adoré la façon dont Oliver sauve Felicity, la cascade était chouette), par contre Sara et Diggle n’avaient aucune chance contre lui et se sont faire laminer. Ce qui est bien c’est que Diggle après avoir vu Sara se faire stopper en deux secondes, et avoir vidé un chargeur complet sur Slade, attaque quand même à coup de poings. Il a de l’espoir le mec. Il n’y a que Felicity, qui a une grande conscience de ses capacités, ou de son manque de capacité dans le domaine du self defense/attack en l’occurrence, qui s’en sort bien puisqu’elle n’a pas été assez stupide pour attaquer Slade au corps à corps.

Les deux scènes Thea/Oliver étaient super touchantes, avec Thea qui pète les plombs, à raison. La pauvre, j’ai tellement de compassion pour elle. Mais bon elle pourrait n’en vouloir qu’à sa mère quand même. C’est vraiment la storyline de base de toute série : j’ai menti pour te protéger / ouais mais t’as menti. Des fois j’oublie que Thea est jeune quand même (elle est pas censée avoir des cours en plus ?).

Sinon la Isabel elle a un peu craqué « I was you father’s soulmate ». Sérieux les mecs si c’est ça votre storyline pour ce personnage qui aurait pu être excellent, jetez-vous. Comment rendre un personnage pathétique en 10 secondes. Pauvre petite bichette, le jour où ils auraient dû s’envoler ensemble vers de nouveau horizons, parce que Thea s’est cassé le bras il a repris ses esprits et est retourné vers sa famille. Non vraiment c’est pathétique cette histoire. J’espère que c’est un mensonge, j’adore l’actrice, j’appréciais le côté vipérin du perso, mais là non quoi. En plus Diggle a failli la tuer. C’aurait été du gâchis, on vient juste de voir les vrais desseins du perso. Je sens qu’elle va être de bonne humeur encore maintenant qu’elle s’est pris deux balles dans le ventre.

La scène Laurel/papa Lance était cool aussi : le père de Laurel me fait penser à Gordon dans les batman de Nolan du coup, toujours prêt à défendre le héros, et pas spécialement curieux de qui est sous le masque. Puis Laurel prend enfin du galon, à menacer la procureur (même si je pense que ça va lui faire retour dans la gueule dans un futur proche).

Et le truc que j’avais pas vu venir de l’épisode : que Slade ait enlevé Roy et se serve de lui pour faire des petits soldats au mirakuru. Logique, au final, quand on connaît le personnage, mais je pensais que Roy avait réussi à s’en sortir en quittant la ville.

 


Commentaires sur Arrow - Saison 2 Episode 19 - Critique

Nouveau commentaire