Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

23 septembre 2014

Gotham - Saison 1 Episode 1 - Critique

 

gotham_keyart_500

 

C’est parti pour Gotham. Je ne suis pas une fangirl DC à fond (je m’y connais plus en Marvel qu’en DC, donc s’il y a des trucs potentiellement gênant pour les amateurs du Batverse je ne les verrais pas nécessairement).

L’épisode commence sur la future Catwoman, toute jeune, déjà pickpocket (faut bien survivre hein) qui sera témoin de la mort des parents de Bruce Wayne. Puis on enchaine sur la première apparition de Jim Gordon. Je serai peut-être légèrement partiale parce que j’adore Ben McKenzie, mais quelle badass attitude ! Le pauvre se fait remonter les bretelles pour avoir géré la prise d’otage d’une flic majestueusement, alors qu’il a réglé le problème avec calme, diplomatie et sans que ça se change en bain de sang, parce que vous comprenez, quand un mec prend une flic en otage on tire à vue. Ben oui, c’est tellement plus simple comme solution. Il n’y a pas à dire son partenaire est la caricature du vieux flic de Gotham blasé de la ville.

La rencontre Gordon/Bruce était cool. J’aime bien le voir booster le gamin. Et j’ai adoré l’arrivée d’Alfred. On voudrait tous un Alfred dans notre vie, avouons-le.

Ce qui est amusant c’est qu’il a fallu qu’on essaye de piquer l’affaire à Harvey (le partenaire de Gordon) pour qu’il décide de la garder. On a la bonne vieille rivalité entre services de police comme dans toute série policière qui se respecte… Certaines choses ne changent jamais. Et je trouve les deux flics de Major Crime Unit déjà gonflants.

J’aime bien Gordon qui à chaque fois se fait repérer comme le nouveau, le bleu, limite le mec qui sort de l’école de police alors que bon il était soldat avant. Son côté boy-scout agace/amuse probablement dans une ville comme Gotham. Mais j’aime qu’il aille au fond des choses quand on lui dit que son suspect (mort) a été piégé. Trop honnête pour une ville comme Gotham, c’est bien Jim Gordon ! Mais le pauvre il est mal barré. S’en prendre à Fish Mooney… Bad move (HS mais j’adorais l’actrice dans son rôle de Niobe dans Matrix, c’est un plaisir de la revoir ici). Et Harvey n’a pas plus de chance quand il vient le récupérer d’entre les mains des hommes de Fish Mooney, il finit dans la même situation que Gordon. On ne peut pas discuter avec de mafieux de Gotham voyons. Mais j’étais contente qu’il veuille récupérer son partenaire (même s’il essayait de refiler le paquet à un autre flic au début de l’enquête, parce que former un jeune, très peu pour lui).

Un qui va bien retenir la leçon de ne pas s’en prendre à Fish Mooney aussi c’est Edward Nygma.

J’ai adoré aussi la blasitude de Gordon quand il comprend que la police est entre les mains d’une crapule comme Falcone. Et quand il se retrouve face au dilemme de tuer Nygma ou de risquer de mourir et de voir sa fiancée mourir. Bon, on se doutait de ce qu’il allait faire, mais on est obligé de compatir à la situation de merde dans laquelle il est. Il est entouré de ripoux, et c’est pas près de s’arranger.

Je sais pas si le fait de dire toute la vérité au jeune Bruce était utilé/jucieux (avec les sarcasmes d’Alfred en bruit de fond mais au moins ça donne de l’espoir au gamin. Par contre avoir sauver le pingouin c’était pas utile quand on voit ce qu’il fait à peine sauvé…

 

Bonus : j’adore le visuel de cette série, la réal et le jeu des acteurs. Tout le casting était excellent dans ce pilot ! Une seule hâte : voir le prochain épisode.

 

Posté par sayafaust à 12:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur Gotham - Saison 1 Episode 1 - Critique

Nouveau commentaire