Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

24 septembre 2014

Chicago Fire - Saison 3 Episode 1 - Critique

 

chicago-fire-season-3-poster

 

ATTENTION : regarder cet épisode est dangereux pour votre santé mentale, votre cœur, vos émotions et votre stock de mouchoirs qui va fortement baisser.

Après l’horrible cliffangher de fin de saison 2 c’est parti pour un épisode qui va nous faire pleurer. Encore. Cette série me tue. J’aurais dû compter le nombre d’épisode qui ne pas fait verser une larme.

Ils nous avaient prévenus qu’on aurait une mort, mais je suis tellement blasée que ce soit Shay bordel. J’adorais sa relation avec Severide et Dawson. Et même si elle a eu une storyline un peu chiante une partie de la saison 2 je l’aimais bien. Brisage de cœur power. En plus ils ont attendu sa mort pour nous faire voir le flash-back de sa rencontre avec Dawson et Severide (et tout 51). Le truc que j’attendais depuis le début. La blasitude puissance 1 million.

Et bim, bonjour l’ellipse de 6 semaines. 6 semaines pendant lesquelles Severide a pris du repos sans prévenir personne, Mills a guéri sa jambe brisée et Dawson est restée paramed le temps que tout le monde reprenne ses marques.

Et on retrouve l’animosité entre Casey et l’abruti de lieutenant misogyne futur chef de Dawson. Heureusement que certaines choses ne changent jamais. Celui-là c’est vraiment pas un cadeau. On ne peut pas ne pas sortir de ses gonds quand on est en sa présence (j’irais jusqu’à dire que sa présence est nocive pour toute personne normalement constituée, être capable d’autant de conneries ça me sidère).

J’ai bien aimé qu’on ait quelques réponses sur ce qui s’était passé en 6 semaines mais pas tout non plus, et la façon dont c’était amené. J’arrive pas à croire que la demande en mariage de Casey soit restée en suspend aussi longtemps du coup. Et je comprends pas qu’Hermann ait toujours pas son poste de lieutenant (sans compter que Clarke a disparu fin de saison 2 en queue de poisson ils auraient pu le récupérer pour gérer squad 3 le temps que Severide revienne, plutôt que de laisser le paquet à Capp non ?).

Par contre merci les flash-backs briseurs de cœur quoi. Et j’ai adoré que Casey parte à la recherche de Severide. Leur relation n’a pas toujours été joyeuse, il y a eu beaucoup de hauts et de bas mais au final, quand c’est vraiment important ils sont là l’un pour l’autre (on l’avait déjà vu dans la situation inverse quand Casey avait perdu sa fiancée fin de saison 1). Et j’ai adoré qu’à la fin, quand Severide revient Casey l’aide à emballer les affaires de Shay.

Bref, cet épisode m’a tellement brisé le cœur que je sais pas quoi ajouter. Un retour parfait pour cette série. 0 faute.

Et les quotes qui m’ont tué : That house is cursed, Casey. Nothing but misery and heartbreaks there. Nooooon sans déconner ?! Truth has been spoken, Severide.

Et le dialogue Severide/Shay That girl is bad news. Front page. Big headline. Bad news / it’s the only king I know. It’s part of the fun you know. Who wants to go through lige without heartbreak *Severide lève la main*. Fallait pas être un perso de cette série mec. Vous êtes tous condamnés à nous briser le cœur et à avoir le votre brisé par la même occasion (d’ailleurs la rencontre Severide/Shay quand elle se propose pour être sa coloc et que tous les mecs sont morts de rire, parce qu’ils pensent qu’elle veut juste coucher avec Severide « do you have a vagina ? I’m gay »… morte de rire. Arf ils auraient pas pu tuer Mills à la place. Je le donne, je paye pour qu’on nous en débarrasse et qu’on nous rendre Shay à la place.

Puis la promo de la semaine prochaine promet du lourd.

 

Posté par sayafaust à 11:07 - Chicago Fire - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Chicago Fire - Saison 3 Episode 1 - Critique

Nouveau commentaire