Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

29 septembre 2014

How To Get Away With Murder - Saison 1 Episode 1 - Critique

 

How-To-Get-Away-With-Murder

 

J’adore le début de l’épisode. Pas spécialement les 4 étudiants en train de planquer un cadavre, ça on peut s’en passer, mais le jeune qui arrive dans le cours de la prof de droit pénal, et tous les étudiants se vantent des stages merveilleux qu’ils ont fait pendant l’été, ou présente déjà une mentalité d’enfer, je le sens un peu comme moi quand je débarque en cours de droit. Pas super à ma place des fois. La compassion. Et la prof qui arrive en disant qu’elle appelle son cours de droit pénal how to get away with murder c’est bien fun. C’est pas chez moi que ça arriverait. Je suis sûre que j’aimerais beaucoup plus le droit pénal si j’avais droit à une prof pareille. Ou pas. Elle est quand même terrifiante quand elle interroge les élèves.

Original que la prof/avocate leur donne à étudier les faits d’une affaire pour laquelle est avocate de la défense. Elle teste ses étudiants et c’est tout bénèf pour elle si jamais ils trouvent une solution plus originale que la sienne pour faire innocenter sa cliente.

J’ai bien aimé que les étudiants tentent de devenir créatif pour obtenir des preuves afin d’innocenter la cliente de leur prof. Même si bon devenir créatif = pas super légal. Et pendant ce temps le petit jeune un peu paumé du début, qui s’est fait mettre un peu la honte devant tout l’amphi le premier jour n’arrive pas à avancer et à trouver une approche convaincante lui permettant de devenir un des assistants de la prof.

Et quand elle n’est pas suffisamment aidée par ses assistants et qu’elle risque de planter son dossier, j’ai adoré la façon dont elle se sort de ce merdier. Elle utilise ce qu’elle sait de son amant, flic, pour décridibiliser un peu plus l’accusation (et on voit qu’il est loin d’être ravi) sous les yeux ébahis de Wes, qui les avait surpris en pleine action peu de temps auparavant. C’est pas élégant du tout, c’est même franchement limite, mais ça prouve que l’héroïne est un vrai requin prête à tout pour réussir et gagner une affaire et qu’elle se servira de toutes les armes à sa disposition. Charmant. Ce n’est pas du tout du goût d’une des étudiantes idéalistes. Il en faut bien une dans le tas de toute façon.

Autant je me suis régalée sur la partie droit de l’épisode, autant les scènes de flash-forward qu’on pense être des flash-back et sur lesquelles on s’interroge pendant tout l’épisode m’ont laissé un peu perplexe. Déjà je m’attendais pas à ça pour le mort, je vois pas ce qui les a poussé à le tuer, mais en plus le fait de les mettre entre des scènes du présent m’a un peu gavé en fait. Les coupures étaient pas nettes (c’était pas super utile en plus, on aurait pu mettre ça par exemple au début ou à la fin de l’épisode en un bloc) et ça perturbait plus qu’autre chose. Du coup j’ai aimé mais pas adoré, à cause de la réal’. Donc bon j’ai hâte de voir la suite, mais j’espère qu’ils vont pas nous saoûler avec des flash-back/forward dans chaque épisode ^^

 


Commentaires sur How To Get Away With Murder - Saison 1 Episode 1 - Critique

Nouveau commentaire