Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

10 octobre 2014

Arrow - Saison 3 Episode 1 - Critique

 

arrow-season-3-poster

 

Arrow est enfin de retour ! Et ça fait plaisir de voir l’équipe rodée et soudée. 5 minutes à peine et on a droit à un peu d’Olicity et une scène toute cute entre Diggle et Oliver (j’adore leur amitié) qui a fait un collier avec une pointe de flèche pour la fille de Diggle (est-ce vraiment approprié pour un bébé ? :P), et Diggle qui en profite pour pousser gentiment Oliver vers l’idée de sortir avec Felicity (toutes les fangirls te remercient Dig’).

Et enfin The Arrow n’est plus considéré comme l’homme à abattre par les forces de police de Starling City (au passage on apprend qu’il y a eu 5 mois entre le season final et cet épisode, ce qui explique pas mal de choses). Non parce que c’était quand mêeme ridicule de perdre du temps à courir après Oliver au lieu de se concentrer sur les vrais problèmes quoi.

Pauvre Felicity obligée de bosser comme assistante dentaire le temps qu’Oliver retrouve sa compagnie (it is not work. It a soul crushing exercise in misery that offers health and dental care), inutile de dire qu’elle est motivée pour l’aider à en reprendre la tête. Et Oliver qui lui propose enfin d’aller diner ensemble (bon on était spoilée par le trailer, mais ça fait toujours plaisir de voir dans le contexte). Ca aussi, il était temps hein. Sauf qu’il est pas super doué dans sa façon d’avancer la chose mais ça donne naissance à une scène trop cute alors comment lui en vouloir ? En plus durant le dîner ils sont tous les deux nerveux, ils m’ont tué. What do we have to be nervous about ? / Well we have already exahausted every topic that one would normally talk about on a first date, and a second date, and a third date, and every date, actually and I’ve already seen you shirtless. Mutliple times. Shirtless all the time. Felicity, je te voue un culte. Finalement Oliver avait gardé quelques sujets de conversations en réserve, mais manque de bol pour eux, ils vont se faire interrompre pendant leur dîner en amoureux. Au lance roquettes en plus. Cette poisse phénoménale. En plus pile au moment où il lui demandait si elle se rappelait la douloureuse scène de la saison 2 où il lui avait dit qu’à cause de ce qu’il faisait il ne pouvait pas être avec une personne à laquelle il tenait vraiment. Non mais le timing. Argh. Forcément il va repousser Felicity. Et il devient chiant et frustrant à repousser tout le monde (sauf Roy, puisque Roy n’a pas de vie, donc il peut être sacirifé en fait si tu suis le raisonnement d’Oliver. Charmant) à commencer par Diggle, parce qu’il va être père faut le protéger. God il serait encore dans l’armée ils le protègeraient pas parce qu’il va être papa hein. Chacun est maître de ses choix bordel.

Bon et sinon le retour de Sara on s’en fout un peu, surtout que le seul conseil utile qu’elle donne à Oliver il est même pas foutu de le suivre quoi. A quoi ça sert d’embrasser Felicity après lui avoir dit qu’il pourra peut-être jamais être Oliver et The Arrow en même temps hein ? et juste avant Don’t ask me to say that I don’t love you. Trop de frustration. D’ailleurs j’étais tellement frustrée par cette scène que la scène où Sara meurt ne m’a fait ni chaud ni froid sur le coup.

Sinon je suis ultra contente que les flash-backs nous aient sortis de cette île pourrie. On va en découvrir un peu plus sur l’organisation d’Amanda Waller dans cette saison.

 

Cet épisode était un fucking ascenseur émotionnel. La fin est frustrante à tous les niveaux quand même. Surtout que même si je suis pas fan de Sara, je la préférais à Laurel, elle aurait pas pu y passer à sa place ? (Ok, je suis méchante, elle a le potentiel pour s’améliorer cette saison, mais je reste sur mes réserves, on sait jamais, ils ont tellement merdé avec le perso pendant deux saisons).

 


Commentaires sur Arrow - Saison 3 Episode 1 - Critique

Nouveau commentaire