Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

30 avril 2013

Sans Honte - Gail Carriger - Critique

    A la fin de « sans forme » nous avions laissé un Lord Maccon profondément blessé et en colère, persuadé que sa femme enceinte l’avait trompé puisque techniquement un loup-garou étant mort il ne peut procréer, une Alexia profondément vexée, furieuse et le cœur brisé dû au manque de confiance de son mari (et de surcroit nauséeuse à cause de sa grossesse. Un comble ! Elle ne pouvait plus manger ce qu’elle souhaitait), une Ivy en fuite qui venait tout juste d’épouser Tunstell, et un pauvre professeur Lyall... [Lire la suite]