Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

30 avril 2013

Sans Honte - Gail Carriger - Critique

    A la fin de « sans forme » nous avions laissé un Lord Maccon profondément blessé et en colère, persuadé que sa femme enceinte l’avait trompé puisque techniquement un loup-garou étant mort il ne peut procréer, une Alexia profondément vexée, furieuse et le cœur brisé dû au manque de confiance de son mari (et de surcroit nauséeuse à cause de sa grossesse. Un comble ! Elle ne pouvait plus manger ce qu’elle souhaitait), une Ivy en fuite qui venait tout juste d’épouser Tunstell, et un pauvre professeur Lyall... [Lire la suite]

29 avril 2013

Sans Forme - Gail Carriger - Critique

    A la fin du premier tome du protectorat de l’ombrelle, nous avions laissé Lord Maccon et Alexia jeunes mariés, Ivy sentimentalement intéressée par Tunstell, le porte clé et valet de Lord Maccon, et Alexia venait d’obtenir le poste de muhjah de la reine Victoria. Un poste parfait pour la seule sans âme des environs. Le tome commence par Maccon qui réveille sa tendre épouse avec la délicatesse qui le caractérise lorsqu’il houspille une pauvre fantôme venue l’informer d’une nouvelle pour le moins étonnante. En effet,... [Lire la suite]