Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

01 mars 2013

Rebecca Kean, tome 4 - Cassandra O'Donnell - Critique

 

rebecca kean 4

 

Après le cliff du tome 3, heureusement le tome 4 était disponible immédiatement. Raphael est absent, et avant de partir il a fait de Rebecca la maitresse des vampires, histoire que les plus faibles de ses fidèles soient protégés durant son absence. Quelle chance pour Rebecca, le Mortefils en profite pour envoyer une armée composée de plus d’une centaine de vampires pour les exterminer. Franchement, c’est trop gentil fallait pas. Comme si il n’y avait pas déjà suffisamment d’emmerdes qui s’accumulaient dans sa vie ! Heureusement pour elle, les différents chefs de clans la respectent et/ou la considèrent comme une amie, alors ils se proposent de l’aider dans cette dure bataille. Sans eux on aurait pu faire du pâté de vampires. Mention spéciale à Baetan qui décide de veiller sur Rebecca durant tout le combat. Je l’adore ! Le combat était vraiment sympa, bien décrit. J’avais peur qu’il soit vite expédié et au contraire il dure une centaine de pages.

Malheureusement au terme de cette bataille, Rebecca apprend que Raphael fait maintenant partie du Mortefilis, et elle ne prend pas super bien la nouvelle. Cette cruche décide de rompre, et au final aucun des deux ne le prend bien. Raphael se comporte comme un adolescent, tente de la rendre jalouse, la repousse froidement dès qu’elle le contacte. En gros, il se comporte comme un con. J’étais un peu furax contre lui, mais bon ça a donné lui à quelques dialogues bien savoureux entre lui et Rebecca, alors ça en valait un peu la peine.

En ce qui concerne Aligarh, on assiste enfin à leur fameux dîner aux frais de Rebecca, et ils passent pas mal de temps ensemble dans ce tome, j’aime beaucoup l’évolution de leur relation, je les shippe un peu tous les deux. Je sais pas si je les préfère en amis ou si j’ai envie de les voir ensemble, mais ils ont une bonne alchimie. Puis comme l’enquête concerne les muteurs, puisque un tueur mystérieux les tue en les transformant en humain on voit pas mal le clan des muteurs, et Ali dans son rôle de chef de clan, ce qu’on voyait pas trop depuis l’espèce de petit duel dominant/dominé du tome 1 ou 2 (comme j’ai enchainé les tomes j’ai un peu de mal à situer les évènements parfois) qu’ils avaient eu quand Rebecca était entrée chez eux de la manière délicate qui la caractérise tant. On en apprend un peu plus sur la déesse de Rebecca au passage, et sur ce dont est capable la destructrice de monde qui est en elle.

Rebecca attire pas mal les hommes autour d’elle, entre Raphael qui la désigne comme sa compagne à cause des marques, Bruce comme sa femelle, au final, puisqu’ils sont « appareillés » et Ali qui la désigne dans ce tome comme Chaligar ce qui revient un peu au même, personne n’a le droit de lui faire du mal et tous les muteurs sont censés la protéger en quelque sorte, elle en a des gens à ses pieds. Sans compter Mark le semi démon du début, il nous manque plus qu’un puissant chaman pour qu’elle ait un harem potentiel très diversifié. M’étonnerait que ce soit Tyriam vu qu’il est marié. D’ailleurs sa femme le dresse rapidos, un peu comme la femme de Gordon, elle sait diriger et met Rebecca tout de suite à l’aise quand elle vient à l’improviste chez eux pour une urgence. On en apprend enfin un peu sur le clan des chamans, leurs rituels et leurs pouvoirs, et je pense que ce sera davantage développé dans le prochain tome.

Bref, comme vous pouvez le voir j’ai adoré ce tome, même si je regrette un peu l’absence de Raphael pendant les 2/3 du bouquin c’est largement compensé par les autres perso, surtout Ali. J’ai hâte d’avoir le tome 5, qui, d’après le facebook de l’auteur devrait sortir courant octobre 2013, en espérant qu’il soit aussi bon que ses quatre prédécesseurs. J’adore la façon dont elle distille ses infos sur chaque clan, c’est vraiment bien structuré pour l’instant et tous les perso sont vraiment attachants. Dommage qu’on ne voit jamais beaucoup Léonora malheureusement.

Et pour finir : préparez vous psychologiquement à un cliffangher à la fin de ce tome-ci aussi. Un peu moins stressant que celui du tome 3 mais quand même, Rebecca est vraiment dans la merde.

 

Posté par sayafaust à 20:45 - Livres - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Rebecca Kean, tome 4 - Cassandra O'Donnell - Critique

Nouveau commentaire