Les passions d'Elektra

Critiqueuse de tout et rien ;)

01 octobre 2011

Terra Nova 1x01 & 1x02 - Genesis - Review

 

Fin du 22ème siècle et la terre est légèrement dans la merde… Ian avait raison, on détruit la planète. Oups, erreur de fandom. Les gens ont besoin d’un respirateur pour survivre, et sans offense mais un respirateur sur la gueule ça gâche un peu les jolies gueules des acteurs. Je dis ça je dis rien hein. La faune et la flore sont tellement pourrie que la famille qu’on suit pour l’instant s’émerveille devant une orange. Une orange les gars. Moi qui suis une accroc à mon jus d’orange et capable de vider une bouteille de 2L en même pas deux jours, ça me conviendrait pas du tout. Mais bon en même temps, même avec l’espérance de vie qui se rallonge, je pense que je serais morte avant de vivre dans de telles conditions. Cette famille donc, qui semble être composée de 5 personnes, les parents, deux enfants adolescents ou jeunes adultes et une petite de moins de 5 ans, subit un contrôle de police. Non, nous ne sommes pas dans Farenheit 451 où les livres sont formellement interdit, ici c’est un contrôle de la population. Vu qu’il cache la petite dernière il faut croire que trois gosses c’est illégal. Et le papa fini direct en taule. Deux ans plus tard sa famille a la chance de pouvoir aller à Terra Nova, grâce à une faille spatio-temporelle certaines personnes, soigneusement choisie par le gouvernement je présume, peuvent avoir accès à une terre propre, saine, pure. Forcément, ça leur permet de retourner si loin dans le passé que la race humaine n’existe même pas sur Terre. Elle n’a donc rien pu détruire (au passage on voit une affiche avec « a family is four » ce qui sous entend deux gosses maxi, ok, mais aussi pas de divorce et de remariage je présume ? Bienvenue au 22ème siècle, où le monde est pire que la chine actuelle). Bref, la maman a donc prévu l’évasion de son mari, car elle n’a pas le droit d’emmener leur troisième enfant. Ils croyaient qu’elle allait faire quoi ? L’abandonner dans une terre polluée avec personne pour veiller sur elle ?!

Tout le passage où ils stressent tous en croyant que le père ne pourra pas arriver à temps, et ramener Zoe avec lui m’a fait stresser… On s’attache vite à eux je trouve. Et les hommes sur Terra Nova, parce que oui, tout le monde a réussi à passer, ils rigolent pas avec la sécurité ! Et on peut dire qu’il sont plus vigilants que sur Terre, parce que Jim il a quand même réussi à s’évader d’une prison haute sécurité et entrer dans un autre bâtiment super surveillé (j’ai d’ailleurs bien rigolé au moment où sa femme lui donne le respirateur, avec un truc pour s’évader, dans la prison, et le gardien il tique même pas. Je veux dire actuellement, dans notre société beaucoup moins autoritaire que celle dans laquelle ils se trouvaient, on peut pas faire ça en prison, même dans les films. Mais là ça passe tout seul. Normal.

Terra Nova est juste magnifique, j’adorerai y vivre, il me manquerait juste twitter. Techniquement le iphone et l’ordi marcherait puisqu’ils ont des panneaux solaires, mais bon sans internet ce serait moins drôle. En fait rectification, vu la taille de leur version de la scolopendre j’aurais de grande difficulté à y survivre sans faire d’attaque de panique. J’ai hurlé en voyant la bestiole passer sur la main de Jim. D’ailleurs lui aussi.

Perso Josh, le fils aîné me gave un peu. Il fait le rebelle avec son père, la crise d’ado parce qu’il étant en taule et tout, mais il mérite une belle paire de claques pour lui remettre les idées en place. Il s’intègre vite avec une bande de jeunes qui vivent ensemble sans leurs parents, ce qui le choque un peu au début, parce qu’ils ont son âge et vivent déjà de manière totalement indépendante. Bande de jeunes qui fait des conneries, sinon c’est pas drôle et l’entraîne à passer les barrières alors que c’est son premier jour. C’est bien connu, foutez une barrière sous le nez d’un ado il ne va avoir qu’une envie, aller de l’autre côté. C’est pas comme si il y avait des dinosaures partout hein et quiconque a vu Jurassik Park sait que certains d’entre eux sont loin d’être amicaux avec les humains…  Ca a le mérite de nous faire découvrir le premier mystère au sujet de Terra Nova, si on ignore le fait que pouvoir aller à Terra Nova et suffisamment mystérieux en soi. Il y a d’étranges symboles sur les rocher de la rivière où sa nouvelle amie l’emmène. On est en droit de se demander s’il n’y aurait pas d’autres humains indépendants de Terra Nova ? Des humains qui seraient passés avant, sans que le gouvernement le sache, une colonie dissidente ? Et on a un semblant de réponse plus loin.

Déjà on sait qu’il y a un, et donc surement plusieurs, voleur. Dans une société où tout semble accessible pour tout le monde, c’est en soit assez curieux. Ensuite, on voit la mère médecin en train de s’occuper d’un voleur (le même ?) d’électricité. Or, sur Terra Nova, on est plus dans une société capitaliste, avec de la concurrence et tout, c’est le pouvoir en place qui fournit l’électricité. Quel intérêt de la voler ? Le militaire qui était à ses côté lui dit que c’est un Sixième. Et ici on ne parle pas de son niveau scolaire. Qui sont ces Sixièmes ? Soit dit en passant le Sixième qu’elle était en train de soigner et qui s’évade, il est plutôt canon, j’espère qu’on le reverra très prochainement. Un brun ténébreux comme je les aime, les cheveux en bataille, un barbe de deux jours, des tatouages. Ouais, on doit absolument le revoir dans les épisodes ultérieurs. C’est une nécessité ! Sinon je boude. En plus il tente de tuer le chef, ce qui permet à Jim de jour au héros, sauver le chef, mieux s’intégrer, et le rendre utile. Parce que ce qu’il faut pour avoir une place à Terra Nova c’est avoir une utilité. Si vous voulez faire la larve, évitez de choisir cette destination, ça risque de vous achever. Btw, la théorie de la colonie dissidente émise plus haut semble bien être la bonne. Les Sixièmes donc, car ils sont issus du sixième convoi. Je trouve ça assez curieux que les rebelles se limitent à un seul convoi, en général dans un mouvement pseudo révolutionnaire, on arrive toujours à embrigader des gens autour. La théorie du commandant c’est que quelqu’un leur a envoyé ces gens. Quelqu’un du futur. Des rebelles contre le gouvernement de l’époque ? En tout cas, Taylor lui fait confiance pour tout lui raconter et l’enrôle dans son équipe. Il retrouve un boulot de flic, ou assimilé.

Ensuite on a droit à notre première attaque de dinosaures, et putain, on peut dire que le Taylor il a de sacrés couilles ! Il est prêt à tout pour sauver la peau des gens qui dépendent de lui. Un bon chef ! Enfin si on considère que tout ce qu’il dit depuis le début est vrai. Faut toujours se méfier avec les personnages qui semblent bons dans les pilots, il y a toujours de gros fails plus tard. En tout cas il a une aura, une prestance, une autorité sur ses hommes qui, on le voit bien, est dû au respect et pas à la peur. Après quand il raconte à la médecin que son fils a disparu, pas qu’il est mort hein, et qu’il a toujours de l’espoir de le revoir un jour, je ne sais pas pourquoi mais au début j’ai eu le sentiment qu’il était peut être avec les Sixièmes. A la fin de l’épisode, on dirait qu’il joue cavalier seul, mais plutôt dans l’optique rebelle quand même.

Et Josh et la petite bande, donc, s’est bêtement retrouvé coincé dehors, grâce à la cupidité des Sixièmes qui ont piqué ce qui sert de batterie à leur véhicule. Pas de bol, ils se font tous surprendre par un très vilain raptor. On peut les considérer comme dinosaures hostiles, il n’y a rien à redire à dessus. C’est bête, Josh est passé à un doigt de se faire croquer tout cru. Je suis super déçue j’aurais été ravie d’en être débarrassé dès le pilot. Mais non, Taylor, ses hommes, et les parents de Josh se lancent dans une opération de sauvetage, parce qu’une bande glandus s’est mise en danger par incapacité chronique à respecter les règles. Je comprends que les parents veuillent les sauver, mais à la place de Taylor je les laisserai se faire bouffer, après tout ils ont choisi leurs risques. Surtout que comme dans tout film d’horreur qui se respecte, il y en a toujours un pour quitter le lieu où tout le monde est en (relative) sécurité, se foutre en danger, et en général ramener le tueur, ici la bestiole. Et ça loupe pas, la palme de la stupidité revient à Tasha, et si le jeu de mot est un peu facile, c’est quand même une vraie tâche ! N’empêche le moment de solitude quand tu es à la plce de Skye, que tu fais ta maligne en disant que tu couvres quelqu’un et que dix secondes plus tard tu es à court de munitions. Malgré la tension de la scène j’ai pas pu m’empêcher d’exploser de rire. Je suis méchante, je sais. Mais c’est une série américaine, et un pilot en plus, on peut pas tuer plein de gens dès le pilot, donc ça fini bien. Relativement bien quoi.

Pour finir, la fille aînée je l’adore,  même si on la voit pas beaucoup. Elle est un peu empotée, passionnée par tout ce qui l’entoure, elle aime apprendre, elle me fait penser à moi. Et elle est aussi boulette avec les mecs. Elle en croise un, mignon en plus, et elle se met à détailler tout ce qu’elle sait sur une variété de dinosaures, s’emballe et le mec finit par se barrer en la regardant l’air de dire « t’es un peu space toi. » Ouais, j’avoue, je me reconnais aussi en elle à ce niveau là. Faut assumer son côté boulet/geek/passionnée/intello. Mais c’est dur. Bon heureusement, plus tard, le mec revient, il n’a pas totalement été rebuté par sa personnalité.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce pilot, c’est un épisode de présentation, il aurait pu paraître long, puisque c’est un double épisode, mais il est extrêmement bien dosé, il nous amène à nous poser des questions, alternent les scènes comme il faut, les 90 minutes passent très (trop !) vite. On remarque l’être humain, même dans un coin paradisiaque où il ne devrait avoir aucun intérêt à se battre contre sa propre race, est quand même doué pour l’autodestruction. A croire que d’avoir vécu à une époque ou sa soif de se développer à détruit la planète ne lui sert pas de leçons. De toute façon, il faudrait être idiot pour croire que l’être humain puisse changer. Juste un détail : à une époque où ils avaient les moyens de produire tout ce qu’ils voulaient et où la lumière du soleil était quasi inexistante, ils ont pas eu la présence d’esprit de faire fabriquer des lunettes de soleil pour ceux qui se rendaient à Terra Nova (alors qu’ils ont pensé à les prévenir que la luminosité risquerait de leur faire trèèèès mal aux yeux), cherchez la logique du truc…

 


Commentaires sur Terra Nova 1x01 & 1x02 - Genesis - Review

Nouveau commentaire